Vision stratégique de la filère équine

Sous l’égide du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, une Stratégie Nationale pour la Filière Equine a été annoncée, en octobre 2011, en marge du Salon du Cheval d’El Jadida.

L’ambition principale est de mettre en valeur le patrimoine cheval marocain et de faire de la filière un levier de développement économique et social.

La mise en œuvre de cette Stratégie a été confiée à la SOREC, qui se positionne de plus en plus comme l’acteur moteur de la filière équine. D’autres acteurs clés de l’écosystème cheval contribuent activement à la réussite de cette ambition.

Principaux objectifs de la Stratégie nationale de la filière équine :

  • - Démocratiser l’accès au cheval
  • - Professionnaliser et responsabiliser les acteurs privés
  • - Enrichir l’offre d’événements équestres
  • - Préserver la population équine
Course hippique

Axes de développement définis pour atteindre ces objectifs :

  • - Le développement des utilisations du cheval :
  • - Les arts équestres anciens et populaires : Tbourida
  • - Les sports équestres (saut d’obstacle, endurance, trek, etc)
  • - Les arts équestres modernes : dressage, voltige liberté
  • - Le tourisme équestre
  • - L’équithérapie
  • - Le développement des courses hippiques marocaines
  • - La sauvegarde et la promotion du cheval Barbe, emblème équin du Maroc
Course hippique

Depuis le lancement de la Stratégie, la filière équine a connu une évolution très positive. La SOREC et les autres acteurs du monde du cheval travaillent à pérenniser ce développement et à renforcer le lien des Marocains avec le cheval.