Les Marocains et le Cheval

« Fortement présent dans notre patrimoine artistique littéraire, le cheval confère beauté et esthétique à nos fêtes religieuses et nationales et à nos festivités familiales. Tant et si bien que certains Sultans du Maroc ont fait du dos de leur cheval, leur trône de prédilection, donnant ainsi la plus belle illustration des cimes auxquelles le Marocain a hissé le statut de son cheval. »
Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Cheval au Maroc

Le Maroc, Royaume du cheval

Le cheval est fortement lié à l’histoire des Marocains, qui sont issus de peuples cavaliers berbères et arabes.

La race équine première de l’histoire de l’Afrique du Nord est le Barbe. Les Arabes sont ensuite arrivés avec leur propre race : les chevaux arabes. Courageux compagnons des guerriers, chevaux Barbes et chevaux arabes ont combattu côte à côte et ont fait la force inébranlable de la cavalerie marocaine.
L’Arabe-Barbe est ensuite né de la rencontre de ces deux premières races.

Chevaux Barbes et chevaux arabes s’adaptent tous deux à leur environnement naturel, rude, et où l’alimentation est pauvre. Ce sont des chevaux généreux, résistants et endurants.

Histoire de Maroc

L’islam donne un statut particulier au cheval

C’est l’animal hors du commun par excellence, créé après tous les animaux. Il appelle le sacré et impose le respect.
Sa création même est source de merveille puisque c’est Al Bouraq, cheval amené par Gabriel, qui transporta le Prophète Mohammed lors de son voyage nocturne.

Histoire de Maroc

Une passion royale

« Le cheval fait partie de notre famille, de notre culture, et de notre civilisation. » - Feu Sa Majesté le Roi Hassan II

Les rois du Maroc, issus d’une tradition musulmane et guerrière, ont toujours été très liés au cheval.

Les souverains ont eu à cœur de propulser le Maroc sur la scène internationale du cheval, dans les courses hippiques, les sports équestres, et les concours de Modèles et Allures. Ils donnent une place particulière à la Tbourida, tradition chère au peuple marocain depuis des générations et veillent à son rayonnement.

La famille royale est au premier plan des événements et des structures les plus prestigieuses du monde du cheval.

Cheval Marocain

Une affection populaire

Le cheval a une place particulière dans le cœur des Marocains. Indispensable pour certains, parure, objet de loisir, passion pour d’autres, le cheval est resté populaire pour l’ensemble de la population marocaine.

Il est associé aux fêtes et aux cérémonies : circoncision des enfants, mariages, moussems, Tbouridas. Il incarne pour le peuple une forme de passage du quotidien au sacré.

Au fil du temps, les Marocains ont su entretenir et développer leur attachement au cheval. C’est par la Tbourida que s’est d’abord manifestée leur affection pour le cheval. Très vite, ils se sont passionnés pour les courses hippiques et ont vibré au rythme des sports équestres. Aujourd’hui, ils s’émerveillent devant les arts du dressage et de la voltige.